news

La façon saisissante de Zidane de promener son chien

Après avoir terminé sa deuxième étape en tant qu’entraîneur au Real Madrid, Zinedine Zidane continue de s’investir le plus possible auprès de sa famille et en témoignent ses nombreuses publications sur les réseaux sociaux où sa femme et ses enfants sont les principaux protagonistes. Après plusieurs semaines d’absence sur Instagram, l’ancien footballeur français est réapparu sur cette plateforme populaire avec une publication des plus tendres qui devient sa première photographie de 2022 dans le monde 2.0.

L’ancien joueur et entraîneur de l’équipe blanche a surpris ses plus de trente millions de followers sur cette plateforme avec un carrousel d’images d’un de ses nombreux jours de déconnexion en compagnie de sa femme Verónique dont il est amoureux depuis près de trois décennies. Pourtant, la photographie qui a le plus retenu l’attention est celle sur laquelle on voit Zidane poser très souriant avec son animal de compagnie, un chiot dans le style Milou de Tintin.

Agrandir

InstagramZidane

Zinedine est vue au milieu de la route portant son petit chiot sur sa poitrine dans un « pet carrier ». Bien sûr, votre animal de compagnie est bien équipé pour les températures froides du mois de janvier avec un luxueux bonnet en tricot de la marque Louis Vuitton. Un timbre qui fait déjà sensation sur les réseaux sociaux avec des milliers de « j’aime » et de commentaires de sa légion de followers. Il convient de rappeler que le tendre animal de compagnie de la famille Zidane est également un autre des protagonistes incontestés du profil Instagram de l’ancien footballeur.

Padel, sa nouvelle passion

En attendant un avenir proche dans lequel il pourra revenir au football, Zidane pratique un autre des sports qui le rendent fou. Le paddle-tennis est devenu sa nouvelle passion et aussi le responsable de son dernier projet d’entreprise puisqu’en octobre dernier, le Français a annoncé la naissance de son premier club de paddle-tennis par la société espagnole ‘All for Padel Courts’, sous la…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page