news

La FFF aurait dissimulé un chantage sexuel en arbitrage… / France / SOFOOT.com

Fédération française des horreurs.

Quelques jours après avoir diffusé de terribles informations sur la Fédération française de football, notamment des cas d’abus sexuels, de chantage et de harcèlement de joueurs mineurs, le média norvégien Josimar poursuit ses révélations. L’enquête vise cette fois Daniel Galletti, l’ancien président de la commission d’arbitrage de la ligue Paris Île-de-France. Les faits sont aussi simples qu’extrêmement graves. « C’est lui qui pouvait vous aider à passer au niveau supérieur », ont notamment confirmé plusieurs arbitres aux médias norvégiens. Une victime de chantage sexuel de la part de l’arbitre a déclaré: « Il a soigneusement choisi les arbitres qu’il pourrait essayer d’entraîner dans son jeu. Si vous mordiez à l’hameçon, il commencerait à vous proposer des choses. » En tant qu’arbitre, vous voulez siffler de grands matchs. Pour cela, vous avez besoin de bonnes notes. Galletti pourrait nous fournir de bonnes notes et des conseils pour aller plus haut. Mais il était en condition.  »

En juillet 2022, la Fédération française de football (FFF) a mis fin au contrat de Daniel Galletti, responsable des arbitres à Paris, sans donner de motifs. Il a été renvoyé pour chantage sexuel et harcèlement sexuel d’arbitres mineurs. Par @Romain_Molina https://t.co/Nyre8HE6At

– Josimar Fotballblad (@JosimarFotball) 21 septembre 2022 Comme venir se masturber chez lui. Des captures d’écran de messages ont également été partagées par le quotidien Josimar, dans lesquels l’arbitre parisien offrait de l’argent à un jeune arbitre de seize ans pour qu’il accepte un acte sexuel ou une faveur : « Show 600 Paypal. 1000 je te vide » ; « D’accord pour t’aider si tu te masturbes ou fais une pipe ? »  » ; « Tu te masturbes devant moi […] c’est ça ou rien »; « Viens chez moi, masturbe-toi et pars. L’enquête nous apprend également que plusieurs …

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page