news

La FFF visée par de nouvelles allégations d’abus sexuels !

Qu’y a-t-il après cette annonce

Plongée dans un profond scandale à quelques semaines du Mondial 2022, la Fédération française de football continue de défrayer la chronique et les dernières allégations risquent d’enflammer un peu plus l’opinion publique. A peine sorti d’une réunion avec la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra, notamment pour aborder les problèmes au sein de la FFF, le président de l’institution, Noël Le Graët, doit, en effet, faire face à de nombreuses nouvelles accusations. Ces derniers venaient du média Josimar et plus particulièrement du journaliste Romain Molina, qui avait déjà publié une enquête sur la FFF.

Entre les tensions internes entre la directrice générale Florence Hardouin et les différents chefs de service, et les allégations de harcèlement sexuel contre Noël Le Graët pour lesquelles une plainte a été déposée pour diffamation, l’institut est dans l’œil du cyclone depuis la publication du Donc pied d’arpentage. A deux mois de la Coupe du monde, ces révélations agitent le monde du football, à tel point que le ministère des Sports a été contraint de réagir. Ce vendredi matin, Amélie Oudéa-Castéra recevait ainsi Noël Le Graët et Florence Hardouin pour une explication en bonne et due forme. Résultats? Le ministre, en plus de leur rappeler la mission de service public de la fédération, a également mandaté une mission d’inspection pour constater ou non de tels dysfonctionnements.

Oui, mais voilà. Quelques heures seulement après cette réunion au sommet, de nouvelles révélations glaçantes sont venues éclabousser la FFF. Comme l’a révélé Romain Molina, l’organisation française de football a reçu de multiples plaintes pour abus sexuels, harcèlement et comportements inappropriés envers des garçons et des filles mineurs depuis le milieu des années 1980. Sachant que certains…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page