news

La FIFA suspend la Fédération indienne pour « violations graves »

La FIFA a décidé de suspendre l’Association indienne de football (AIFF). « Le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé à l’unanimité de suspendre l’Association indienne de football (AIFF) avec effet immédiat pour influence indue de tiers, ce qui constitue une grave violation des Statuts de la FIFA », a indiqué la FIFA dans un communiqué.

L’AIFF était censée nommer un nouveau président en décembre 2020, mais des problèmes d’amendements constitutionnels ont retardé le processus de nomination, conduisant la FIFA à sanctionner l’institution indienne. En mai, la plus haute cour indienne a décidé de dissoudre l’AIFF et de nommer un jury de trois personnes pour organiser des élections d’ici le 15 septembre.

Les nouvelles élections auront lieu le 28 août et le processus de vote a commencé la semaine dernière après que la Cour suprême indienne a approuvé un calendrier préparé par les administrateurs. La Coupe du monde féminine U17, initialement prévue en novembre 2020 et reportée plusieurs fois en raison du Covid-19, devait se tenir en Inde du 11 au 30 octobre.

Ligue 1

« Penaltygate » au PSG : Campos aurait coupé et Mbappé dimanche

IL Y A 3 HEURES

Une belle opportunité de remettre de l’ordre dans notre système

La FIFA a souligné qu’en raison de la suspension de la fédération, la compétition de cette année « ne peut actuellement pas avoir lieu en Inde comme prévu ». Il a toutefois ajouté qu’il était « en contact constant et constructif avec le ministère indien de la Jeunesse et des Sports » et qu’il avait « de bons espoirs de trouver une issue positive à cette affaire ». Pendant la période de suspension, les équipes nationales masculines et féminines de l’Inde ne pourront pas jouer de matches internationaux juniors ou seniors.

L’ancien capitaine indien Bhaichung Bhutia a qualifié la suspension de la FIFA de « décision très difficile »…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page