news

la folle nuit de Felix Afena-Gyan

Ce qui suit après cette annonce

Portant le costume de héros à tout juste 18 ans, l’idée a de quoi faire rêver, c’est désormais une réalité pour le jeune Felix Afena-Gyan (18 ans). Opposé à Gênes et accroché pendant plus de quatre-vingts minutes, la Roma a finalement réussi à décrocher un précieux succès (2-0) sur la pelouse de Luigi Ferraris grâce au doublé de son attaquant ghanéen. Une victoire douloureuse qui a également permis aux hommes de José Mourinho de remonter à la cinquième place, à six points de l’Inter, troisième. Et le peuple romain peut remercier le natif de Sunyani.

Après une séquence de trois matches de Serie A infructueux, le club de Louve s’est longuement cassé les dents sur le mur défensif mis en place par Andriy Shevchenko, qui a fêté pour l’occasion sa première sur le banc. Alors sûrement les coéquipiers d’Henrik Mkhitaryan, très en vue à Gênes, ont dominé ce match de bout en bout (19 tirs à 1) mais leur manque de réalisme (4 tirs au but) et leur possession stérile suggéraient un nul vierge et décevant. Et ce, jusqu’à l’inspiration salvatrice de José Mourinho. A quinze minutes de la fin, le sélectionneur portugais a lancé le Ghanéen à la place de Shomurodov et tout était sur le point de basculer…

Sur une offre de Mkhitaryan, Afena-Gyan a d’abord tiré sec (82e) et n’a inscrit son premier but dans l’élite que pour sa troisième apparition. Quelques instants plus tard, le garçon de 18 ans, qui débarquait en renfort pour la Primavera, s’est même offert un doublé d’un sublime enroulé (90+4°) pour parfaire la réussite de sa famille. A tel point que l’adolescente a plongé dans une euphorie indescriptible à la fin de la rencontre : « C’est difficile de décrire ce que je ressens. Ce sont des sensations très fortes, je suis excité. Merci à l’équipe, merci à tous…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page