news

La France échoue aux portes de la finale, une mission à moitié accomplie pour Corinne Diacre

Noël Le Graët a pour principe de se fixer le même objectif pour toutes ses sélections : les demi-finales, au moins. Le président de la Fédération française de football n’a pas dérogé à la règle pour ce Championnat d’Europe féminin, reporté d’un an en raison du Covid-19.

Mieux, il avait même renforcé Deacon, dont le contrat expire, avant même la première course. Il sera « certainement renouvelé » au moins jusqu’à la Coupe du monde 2023, a-t-il annoncé sur France 2. « Pas toujours jugé à sa juste valeur », Diacre « mérite la confiance de la Fédération », a-t-il dit. -il n’a insisté auprès de l’AFP qu’avant la première partie contre l’ (5-1). Tout en revenant légèrement en arrière : « Quel que soit le contrat, tant qu’il n’est pas signé, il n’est jamais fait ».

L’ancien capitaine des Azzurri, bientôt 48 ans, ne s’est pas étiré mercredi après la défaite 2-1 face à l’Allemagne. « Le groupe va bien. Nous verrons ce que le président décidera. On en reparlera dans les prochains jours », a-t-il déclaré à Canal +.

De son côté, elle avait clairement ciblé Wembley, lieu de la finale de dimanche, persuadée qu’elle pouvait enfin offrir à la France un premier titre international. C’est un échec, trois ans après le quart de finale de la Coupe du monde 2019 perdu à domicile face aux États-Unis.

Image lointaine

Les Français, classés parmi les favoris, sont néanmoins parvenus à dépasser les quarts de finale d’un tournoi important, sur lequel ils butaient depuis une décennie. Va emporter…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page