news

La police a dû intervenir : la fin chaotique du match entre l’Atlético Madrid et Manchester City en Ligue des champions

Le football a cédé sa place à la Guardia Civil mercredi soir à Madrid. La police espagnole a dû intervenir pour séparer les joueurs et le staff de l’Atlético Madrid et de Manchester City lorsque les deux groupes ont regagné chaotiquement les vestiaires après le retour des quarts de finale de la Ligue des champions.

Battus 1-0 à l’aller, les champions d’Espagne ont poussé pour tenter de rattraper les Anglais, sans succès (0-0), et certains Matelasser se sont emportés, comme Felipe, coupable d’une faute sur Phil Foden qui a déclenché les hostilités. .

Ligue des champions

Insultes, crachats et bagarres : « Voici un milieu hostile »

IL Y A 28 MINUTES

Si le Brésilien a été exclu à l’entame de la prolongation (90°+1), la tension n’est pas retombée après le coup de sifflet final. Le retour aux vestiaires a été houleux et les commentateurs de RMC Sport Stéphane Guy et Emmanuel Petit ont notamment indiqué que Stefan Savic, avec véhémence envers Foden, avait reçu un coup au visage. Sur les images du tunnel, le défenseur monténégrin semble particulièrement énervé envers Jack Grealish, avec qui il avait eu un échange tendu quelques instants auparavant sur la pelouse…

Ligue des champions

La feuille de triche : Aucune

IL Y A UNE HEURE

Ligue des champions

Une réserve anglo-espagnole : la C1 retrouve ses habitudes

IL Y A UNE HEURE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page