news

La rangée des Rangers et du Sparta Prague prend une nouvelle tournure alors que les représentants de Glen Kamara et la SFA sont menacés de justice

L’avocat de la star des Rangers Glen Kamara, Aamer Anwar, et le conseiller de la SFA, Marvin Bartley, ont été menacés de poursuites judiciaires en République tchèque.

Cela fait suite à 10 000 écoliers qui ont désigné Kamara pour abus lors de l’affrontement des Rangers en Ligue Europa contre le Sparta Prague, qui est resté impuni par l’UEFA en raison de « preuves insuffisantes ».

Kamara a subi des abus racistes la saison dernière de la part du défenseur du Slavia Prague Ondrej Kudela, qui s’est ensuite vu imposer une suspension de dix matches par l’UEFA, qu’il a portée devant le Tribunal arbitral du sport basé en Suisse pour faire appel.

Le représentant légal Aamer Anwar a lancé l’attaque fulgurante via Record Sport après qu’il a été annoncé à Nyon qu’aucune mesure ne serait prise, qualifiant l’instance dirigeante de « blague ».

(Image : AFP via Getty Images)

Il a également déclaré précédemment que la République tchèque a une «culture du déni» et un «problème profondément enraciné de racisme dans la société».

L’avocat pragois Adam Batuna a visé ces commentaires alors qu’il exige des excuses pour les commentaires de l’avocat international finlandais.

Il a également demandé des excuses au conseiller de la SFA pour l’égalité et la diversité, Marvin Bartley, qui a fortement critiqué les Tchèques.

L’assistant de Livingston, Bartley, avait précédemment déclaré sur Twitter à propos de l’abus de Kamara : « ce n’est en aucun cas la faute des enfants parce qu’ils se comportent d’une manière qu’ils voient les adultes faire/encourager », ajoutant « quelle chance ont-ils lorsqu’ils sont placés dans un bol avec des fruits pourris? »

Le directeur adjoint de Livingston, Marvin Bartley, lors d’un match de championnat entre Livingston et Celtic à la Tony Macaroni Arena le 19 septembre 2021 à Livingston, en Écosse. (Photo de Craig Williamson / Groupe SNS)

Batuna a déclaré: « Cela m’offense d’entendre que je suis raciste. J’habite à Prague, j’ai beaucoup d’amis de différentes couleurs de peau et ce que j’ai lu de M. Anwar m’a consterné.

« Ses contributions montrent qu’il considère non seulement les habitants de Prague, mais aussi la République tchèque en général comme un pays qui a un gros problème de racisme. Et je ne…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page