news

L’affaire Pogba secoue le football français

(au centre) et ses frères, également footballeurs, Florentin Pogba (à gauche) et Mathias Pogba (à droite), lors d’un match de gala, à Tours, le 29 décembre 2019. GUILLAUME SOUVANT / AFP

A moins de trois mois de la Coupe du monde, qui se tiendra du 20 novembre au 18 décembre au Qatar, se serait bien passé d’une telle affaire et de ses potentiels chocs. En quête d’un nouveau sacre après le titre acquis en Russie en 2018, le sélectionneur France a été froidement choisi lorsqu’il a appris, par les médias, l’ouverture par le parquet de Paris, le 3 août, d’une enquête préliminaire pour « extorsion et tentative d’extorsion en bande organisée ». La victime? L’un de ses directeurs généraux : le milieu de terrain Paul Pogba, 29 ans, se remet actuellement d’une grave blessure au genou.

Cette information n’aurait pas fuité sans la sortie improbable, samedi 27 août, de Mathias Pogba, l’un des deux frères aînés de la star, sur le réseau social TikTok. Dans sa vidéo, ce dernier a promis de livrer de « grosses révélations explosives » sur Paul Pogba et son avocate, agent et « seconde mère », la brésilienne Rafaela Pimenta, qui a repris les rênes de l’équipe de joueurs créée par l’imprésario terrien Mino Raiola , décédé en avril.

Lors du procès, les avocats de Rafaela Pimenta, Paul Pogba et sa mère, Yeo Moriba, ont déclaré dans un communiqué que « les récentes déclarations de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux ne sont malheureusement pas une surprise. Ils s’ajoutent aux menaces et tentatives d’extorsion en bande organisée contre Paul Pogba. Selon eux, « les autorités compétentes en et en France ont été saisies il y a un mois ».

À lire aussi : Paul Pogba de retour à Turin, est…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page