news

L’Afrique du Sud et le Bénin manifestent contre la FIFA

L’Afrique du Sud a porté plainte contre la FIFA, comme elle l’avait promis, s’estimant lésée par une décision arbitrale lors du match contre le Ghana (1-0) qui l’a privée de la Coupe du monde. Le Bénin a également saisi l’instance internationale.

La FIFA a confirmé mardi avoir reçu une plainte de l’Afrique du Sud concernant un problème de refuge suite à la défaite de dimanche contre le Ghana qui l’a éliminé de la Coupe du monde 2022. L’Association sud-africaine de football (SAFA) a annoncé lundi qu’elle kidnapperait la FIFA et l’African Confédération (CAF) pour contester l’arbitrage lors de la défaite 1-0 au Ghana.

Une sanction controversée, pas de VAR

L’arbitre sénégalaise Maguette N’Diaye a accordé au Ghana un penalty en première mi-temps pour une faute présumée du défenseur sud-africain Rushine De Reuck sur Daniel Amartey, mais le joueur de Leicester City semble avoir plongé en replay. L’assistance vidéo à l’arbitre (VAR) n’était pas disponible pour ce match.

Ce succès a permis au Ghana de dépasser l’Afrique du Sud et d’arracher le billet pour les barrages africains qualificatifs pour la Coupe du monde dans le groupe G.

L’instance internationale a également annoncé avoir reçu une plainte de la Fédération béninoise pour un problème technique lié à des remplacements de joueurs lors du match perdu contre la République démocratique du Congo à Kinshasa (2-0).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page