news

L’Algérie demande à rejouer le match retour contre le Cameroun pour « arbitrage scandaleux »

La rumeur augmentait depuis plusieurs heures. Maintenant, ce sont des informations. Jeudi, la Fédération algérienne de football (FAF) a officiellement demandé à la FIFA de rejouer le match retour des barrages de la Coupe du monde, perdu dans les dernières secondes par les Fennecs contre le Cameroun, mardi à Blida (1-2 après prolongation ).

Dans un communiqué publié sur son site internet, la FAF indique avoir déposé ce recours « contre l’arbitrage scandaleux qui a faussé l’issue » de cette rencontre. La défaite a précipité l’élimination de l’Algérie, déjà victorieuse au match aller (0-1), et qualifiée au Cameroun pour la prochaine Coupe du monde au Qatar.

Une enquête d’arbitrage demandée

« La FAF est déterminée à utiliser toutes les voies permises par la loi pour rétablir ses droits et rejouer le jeu dans des conditions garantissant l’honnêteté et la partialité de l’arbitrage », poursuit le texte. « La FAF demande également l’ouverture d’une enquête par les instances de la FIFA pour faire toute la lumière sur l’arbitrage du match. « 

Depuis le coup de sifflet final, de nombreux supporters algériens ont protesté sur les réseaux sociaux contre les décisions de l’arbitre gambien Bakary Gassama, coupable à leurs yeux d’avoir favorisé les Lions Indomptables.

Une étape inutile

Cependant, il est peu probable que cet appel soit entendu, selon l’International Football Association Board (IFAB), qui supervise la réglementation. Selon la règle 5 de l’IFAB (paragraphe 2), « les décisions de l’arbitre sur les faits relatifs au jeu sont définitives, y compris la validation d’un but et le résultat du match ». De plus, selon la même source, « les décisions de l’arbitre et de tous les autres officiels de match doivent toujours être respectées ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page