news

l’ascension de Julie Dufour de Bordeaux

Un pari gagnant pour le nordique qui se définit comme réservé. Une réserve qui disparaît sur le terrain à l’égard du massacre du numéro 29 des Girondins qui, à 20 ans, semble avoir décollé. Une envie d’aller plus haut qui a motivé Julie Dufour à quitter son Nord natal et le LOSC à l’été 2020. Un beau challenge cependant : « A Lille je montais en force depuis plusieurs années. Mais le club jouait en D2 et je voulais voir plus haut. J’ai senti que c’était le bon moment pour passer au niveau supérieur. « 

Malchance et déception

Une saison 2020-2021 que le milieu de terrain a vécue avec des hauts et des bas. Dans une équipe qui a parfaitement couru, couronnée par une troisième place, le natif de Valenciennes a connu des temps de jeu erratiques. Des atouts qui ont encore retenu l’attention de Corinne Diacre. Un appel en mars 2021 avec les Bleues qui débouchera sur la déception : « Je me suis blessé aux ischio-jambiers pendant le rallye et j’ai dû abandonner. J’ai alors été appelé à nouveau, mais encore une fois je n’ai pas pu honorer cet appel. C’était difficile, difficile à accepter. « 

Cependant, ce qui la motive à revenir au plus vite avec le maillot de la France. Pour cette raison, le milieu de terrain est passé à la vitesse supérieure, faisant preuve de force mentale : « Je me suis fixé des objectifs en début de saison en termes de progression mais aussi en termes de temps de jeu. Cela fait plusieurs mois que je débute des matchs avec la peau d’un titulaire. Je me sens très bien au coeur du jeu de mon équipe. J’aime distribuer des ballons, être désintéressé. « 

Une saison enrichie par un but marqué à Soyaux et par deux passes décisives que Julie aimerait peindre en Bleu. » L’Euro semble compliqué à réaliser mais…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page