news

Le but de Payet bouleverse les Marseillais… « La vérité, c’est la première fois que je le vois »

Au stade Vélodrome,

Un bijou, une merveille, un délice, un chef-d’œuvre… Il n’y avait pas de superlatifs dans la tribune de la presse du Vélodrome pour décrire le but inscrit par Dimitri Payet lors du match aller des quarts de finale de la Conférence Europa League, remporté par L’Olympique de Marseille face au PAOK (2-1), jeudi soir.

A la 44e minute, le défenseur du club grec, Ingason, enfonce son gardien, Alexandros Paschalakis, bouche bée. Il a juste concédé le corner au lieu de le dégager loin devant. Sous le frappe, plutôt que Payet le tireur habituel, il répond par un rebond, vers, devinez qui ? Le numéro 10 de l’OM montre toute sa classe, et téléguide puissamment une volée au milieu des verres du pauvre gardien grec. Le Vélodrome se souviendra longtemps de lui.

« Nous avons tous été choqués »

« Ce genre de but, de ce niveau, en direct… La vérité, c’est la première fois que je le vois », a admis son entraîneur, Jorge Sampaoli. Lorsque Răzvan Lucescu, son homologue du PAOK, l’a qualifié de « geste incroyable ».

On a cru voir l’artiste pointer le bout du pinceau dans la conférence d’après-match pour commenter son domicile. Mais au final c’est Saliba qui a fait le SAV, avec le sourire. « C’est certainement un but magnifique, nous avons tous été choqués. Pour le moment il ne tire que des penaltys, donc ça va lui faire du bien et lui donner confiance », a salué le nouveau défenseur de l’équipe de France.

Pique en réponse à la mèche allumée par Payet cette semaine, au lendemain de la première sélection internationale de William Saliba, en équipe A. « En même temps il y avait 14 blessés, ils étaient sur le point de rappeler Thuram », avait lancé Payet à son jeune coéquipier.

« Vos supporters feraient mieux de ne pas venir »

Ambiance légère alors à l’OM après la sixième victoire consécutive, toutes compétitions confondues….

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page