news

Le clan Mbappé mouillé !

La famille Mbappé a été utilisée par Aminata Diallo et son ancien conseiller, César M., pour faire pression sur la direction du PSG et limoger Kheira Hamraoui, mais aussi Ulrich Ramé et Didier Ollé-Nicolle, respectivement directeur sportif et entraîneur de la section féminine. .

Le tableau dressé par le rapport d’enquête de la brigade de prévention du crime de la police judiciaire de Versailles auquel Le Parisien a eu accès d’Aminata Diallo, mise en examen et incarcérée ce week-end par le juge d’instruction chargé du dossier de l’attentat au barreau, est de plus en plus noir de fer par Kheira Hamraoui. Car l’ancien barcelonais n’était pas la seule cible dans le collimateur de la Grenobloise et de Cesar M., son ancien conseiller, également partenaire de Kadidiatou Diani et agent officieux de plusieurs joueuses parisiennes dont Marie-Antoinette Katoto.

A lire aussi : « Sale pute », Diacre violemment taquiné par Diallo

Les deux complices étaient prêts à tout pour « diffuser le PSG », comme titre Le Parisien dans son édition du jour, et notamment voir Didier Ollé-Nicolle, entraîneur de la section féminine, et Ulrich Ramé, son directeur sportif. Quitte à voir l’affaire dont s’est rendu coupable le technicien d’un de ses jeunes hommes dégénérer. Aminata Diallo et César M. ont également profité cet hiver d’une certaine proximité avec la famille Mbappé, qui les a fait « se sentir intouchables », selon le rapport d’enquête.

Le clan Mbappé et Aminata Diallo se seraient approchés dans les semaines qui ont suivi sa première garde à vue, via un ancien journaliste de L’Equipe, de la région grenobloise sous le nom de Diallo. Selon Fayza Lamari, la mère de Kylian Mbappé, ce rapprochement aurait eu lieu dans le cadre d’un projet documentaire dédié…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page