news

Le CNOSF confirme la sanction infligée à l’OM après les incidents d’Angers

L’OM reste bien sous la sanction d’une sanction avec sursis prononcée par la commission de discipline de la Lega Calcio Professionnel (LFP), le 6 octobre, après les graves incidents survenus le 22 septembre, lors du match Angers.-Marseille (0- 0), avec notamment une invasion du terrain et de violents affrontements entre supporters. Selon nos informations, le CNOSF, kidnappé par le club marseillais, a en effet jugé la sanction infligée appropriée et a rendu jeudi matin une décision défavorable à l’OM.

Le Comité National Olympique et Sportif français estime notamment que les supporters de l’OM sont bien entrés sur la pelouse et que les stadiers du club n’étaient pas à la hauteur. Ainsi, la responsabilité disciplinaire de l’OM était bien engagée.

La sanction est désormais définitive

Le CNOSF juge également justifiée la sanction prononcée le 6 octobre par la commission de discipline de la LFP (1 point de pénalité suspendu, mais aussi la fermeture de son espace visiteurs, à l’extérieur, jusqu’au 31 décembre).

Dans cette affaire, l’OM avait choisi d’entrer directement au CNOSF sans passer par la case commission d’appel de la Fédération. Il n’avait donc pas épuisé à l’avance toutes les voies de recours. Ce qui signifie que la sanction est désormais définitive. Et que si de nouveaux ennuis sérieux survenaient, il pourrait définitivement perdre 1 point au classement de Ligue 1.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page