news

le Comité National Olympique favorable au maintien des Girondins de Bordeaux en Ligue 2

Lundi 25 juillet, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a rendu un avis favorable au maintien des en Ligue 2, a-t-on appris de source proche du club. Cependant, cet avis n’est que consultatif. C’est au comité exécutif de la Fédération française de football (FFF) de décider in fine de le conserver ou non.

La direction nationale du contrôle de gestion (DNCG, tutelle financière du football) avait confirmé, en appel le 5 juillet, la relégation administrative du club de Ligue 2 en National 1, le niveau amateur.

Il avait estimé que les garanties apportées par les Girondins de Bordeaux n’étaient pas suffisantes – notamment en ce qui concerne la réduction de la dette (52 millions d’euros) – pour que le club évolue en Ligue 2, où il avait été relégué sportivement à la fin de la saison 2021. 2022, après trente et un ans en première division.

Dans leurs conclusions, que l’AFP a pu consulter, les conciliateurs du CNOSF « constatent que tous les engagements (assumés par le club) ont été homologués par le tribunal de commerce de Bordeaux par un jugement du 19 juillet 2022 et que le club requérant a pu , lors de l’audition (jeudi 21 juillet), pour lever les doutes et interrogations laissés sur ces engagements ».

Ces engagements concernaient notamment l’abandon de 75% de la dette due aux créanciers King Street et Fortress, et la saisie de 24 millions d’euros (dont 10 en augmentation de capital) par Jogo Bonito, holding de Gérard Lopez, président de i Girondin.

« Le club non seulement n’est pas en état de cessation des paiements, mais a fourni des éléments, documents et preuves de la disposition des fonds nécessaires pour assurer la continuité de fonctionnement pour la prochaine saison sportive », ajoute le CNOSF.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page