news

le communiqué de presse des Bad Gones

Dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux, le groupe d’ultras lyonnais Bad Gones 1987 a déclaré ne pas cautionner le lancement de la bouteille contre Dimitri Payet, qui a conduit à l’arrêt provisoire, puis définitif, d’Olympico dimanche soir : « C’est Avec la plus grande fermeté que nous condamnons les tirs de balles qui ont eu lieu hier soir et notamment celui de l’individu, ne faisant pas partie de notre groupe, ni des abonnés au stade, qui ont atteint le joueur marseillais. virage nord lors de chaque match sont sans équivoque sur ce sujet ».

Ce qui suit après cette annonce

Les Bad Gones ont également tenu à soutenir leur club malgré la soirée difficile pour les joueurs et les spectateurs du Groupama Stadium : « Nous souhaitons apporter tout notre soutien à tout l’Olympique Lyonnais, au président et ses équipes, à nos joueurs, au staff. , ainsi qu’à tous les supporters présents au stade. Nous sommes désolés que des actes individuels inacceptables aient autant de conséquences négatives pour le football en général, pour tous ses membres et pour notre club en particulier. Nous continuerons à travailler avec l’Olympique Lyonnais en afin que de tels événements ne puissent pas se répéter ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page