news

Le côté lunaire de la saison catastrophique de l’OL

Qu’y a-t-il après cette annonce

Huitième du classement de la Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a de très bonnes chances de ne pas être européen la saison prochaine. Un gros affront pour le club de Jean-Michel Aulas qui, s’il ne s’est pas battu pour le titre depuis plusieurs années, se consolait en piétinant les pelouses européennes. Cette fois, les Rhodanais risquent de connaître un exercice sec 2022/2023.

Une catastrophe marquée par plusieurs moments marquants comme le limogeage de Marcelo en début de saison, le départ express de Juninho ou encore des recrues « stars » (Boateng, Shaqiri) qui auraient dû aider les Gones mais qui au final sont devenus d’énormes flops . Et c’est le contour. Dans son édition du jour, L’Équipe nous a dévoilé en détail les secrets qui ont contribué à faire de cette saison 2021/2022 un calvaire. Tout a commencé en mai 2021, alors que l’OL cherchait un successeur à Rudi Garcia. Les décideurs lyonnais avaient dressé une liste avec différents profils. Au final, le choix s’est porté sur Christophe Galtier.

Le 25 mai un dîner secret est organisé dans la capitale des Gaules. Le soir même, l’information sort des médias puisque Galtier doit rencontrer Nice le lendemain. De quoi le faire réfléchir. Le 26 mai, paraît une interview de Rudi Garcia, dans laquelle le coach se plaint des conditions de travail avec Juninho. Un détail qui va peser lourd puisque Galtier annonce à l’OL qu’il aura du mal à travailler avec le Brésilien, avant de signer avec Aiglon. Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot ont alors implicitement imputé à « Juni » cet échec.

Les flatulences de Marcelo lui ont coûté cher

Au mercato, outre divers choix incohérents comme le Suisse Shaqiri, L’Équipe confirme que l’OL ne savait pas que sa recrue allemande Jérôme Boateng…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page