news

Le directeur de l’OL démonte le modèle économique du PSG

L’Olympique Lyonnais s’apprête à accueillir l’ogre parisien dimanche soir en clôture de la huitième journée du championnat de France. L’occasion pour Vincent Ponsot, directeur du Football de l’OL, de donner son avis sur les modèles économiques des deux clubs dans une interview accordée au Progrès et à l’Olympique-et-Lyonnais.

Ponsot « L’OL a un modèle sain et équilibré… »

Que représente un OL – PSG en termes de moyens, d’ambitions…

« Ce ne sont pas les mêmes modèles. L’OL a un modèle équilibré, sain… Là où on essaie encore d’avoir un modèle équilibré, autofinancé et pérenne. Nous respectons le fair-play financier et essayons de développer nos ressources. Ça me surprend toujours par rapport à ce qu’on peut entendre avec ce que certains appellent OL Land. Toutes les ressources que nous développons sont au service du football avec un spectre un peu plus large que la seule équipe professionnelle masculine. En face de nous on a le PSG qui est financièrement illimité, on ne combat pas dans la même catégorie. « 

Ponsot « Nous ne sommes pas dans le même monde.  »

C’est bien pour la France d’avoir un club comme le PSG pour concurrencer , le Barça, le Real Madrid, tu en as absolument besoin. Pour l’OL c’est très difficile, car il n’y a pas d’équité. Leur budget est de 700 millions d’euros, regardez leurs trois attaquants… On n’est pas dans le même monde. Après, un match de foot reste un match de foot et dimanche nos joueurs vont tout faire pour renverser la situation. « 

Avec l’arrivée de John Textor, l’OL peut-il se rapprocher du PSG ?

« L’objectif depuis notre arrivée au Groupama Stadium est de faire évoluer nos recettes pour nous rapprocher des plus grands européens. Développer nos recettes en les autofinançant, c’est notre richesse que nous créons. Il faudra du temps pour atteindre le niveau du PSG….

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page