news

Le football. L’entraîneur du Portugal Fernando Santos en polémique avec le fisc

L’entraîneur portugais Fernando Santos a engagé une procédure pour récupérer plusieurs millions d’euros versés à l’Etat portugais après un redressement fiscal, contestant, à l’instar de la Fédération portugaise de football (FPF), tout détournement de fonds dans le paiement de son salaire, a annoncé vendredi la FPF.

Selon l’hebdomadaire Expresso, M. Santos, entraîneur du Portugal depuis octobre 2014, se serait vu demander par le fisc 4,5 millions d’euros supplémentaires d’impôts sur le revenu pour 2016 et 2017. Selon ce journal, le fisc serait parvenu à la conclusion que l’entraîneur avait voulu éviter de payer ces impôts en étant payé par la fédération à travers une entreprise considérée comme fictive, au lieu de percevoir un salaire fixé par un contrat de travail. En aucun cas la Fédération portugaise de football ou Fernando Santos n’ont caché ou volé des informations relatives à leur relation contractuelle, a assuré la FPF dans un communiqué. Fernando Santos ne doit pas un sou au fisc, a souligné la FPF, précisant que si la procédure d’arbitrage entamée par M. Santos était d’accord avec lui, il aurait droit « au remboursement intégral des sommes versées ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page