news

Le football. Un poteau, une barre transversale et 7 buts… Seul auteur du jeu, ce joueur s’offre un récital

C’est une performance extrêmement rare. Samedi en région Auvergne Rhône-Alpes, Nicolas Louis, l’attaquant de l’Erat de la Tour (R3), a joué un rôle déterminant dans la victoire de son équipe face au FC Saint-Etienne (7-2). Le joueur était en fait le seul buteur. Il a ensuite marqué sept buts… en 90 minutes !

Ça touche aussi… la barre et le poteau

« C’était un grand art avec toute la panoplie de l’attaquant : sang-froid et précision avec les deux penaltys (3e et 80e), virtuosité technique avec le lob des 25 mètres (25e), positionnement pour profiter des services de ses coéquipiers et de l’adresse un convertili (57° et 67°) et l’opportunisme du renard de surface pour exploiter un gâchis (60°), raconte un spectateur à Progrès. Pour couronner le tout, le buteur strassen s’est aussi permis de toucher la barre et le poteau ! »

32 buts en 19 tours

L’intéressé a ainsi permis à son équipe de soigner la différence de buts et consolide du même coup un peu plus sa place au sommet des meilleurs buteurs (32 buts en 19 journées).

« C’est sûr que ça n’arrive pas tous les jours mais il y a des moments où le ballon revient souvent dans les pieds d’un même joueur, rigolait-il en fin de match. Avant tout, je voudrais souligner que c’est le fait du collectif. On voulait oublier…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page