news

Le Graët puni par les banderoles en L1 et L2 !

Zapping Foot National Top 10 : les meilleurs buteurs actifs de Ligue 1

La Fédération française de football et Noël Le Graët sont dans l’œil du cyclone depuis plusieurs semaines. Après les révélations du magazine So Foot et de Romain Molina, le patron du football français a vu sa côte s’effondrer à toute vitesse. Reçu ce vendredi par Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports, avec Florence Hardouin (direction générale de la FFF), Noël Le Graët s’est expliqué sur les folles accusations parues dans les médias ces derniers jours, mais il ne songerait pas à partir son poste deux ans avant la fin de son mandat.

Scandale à la FFF : Passez en silence les nouvelles révélations insensées de viols et d’agressions sexuelles #FootNational https://t.co/6rIyNjRV2U

– Foot National 🏆⚽️🇫🇷 (@footnational) 16 septembre 2022

Ce week-end, les supporters de l’AS Saint-Étienne et du Stade Brestois se sont fait entendre sur cette histoire… et ils ont choisi leur camp ! En effet, les banderoles face à Noël Le Graët ont été déployées en Ligue 1 et Ligue 2. Ce samedi, l’AXE s’est déplacé à Guingamp (2-1), terre du président 3F. Il suffisait aux supporters stéphanois de sortir une banderole. « En voulant mettre les gens dans vos lits, vous vous êtes mis dans le pétrin. Et vous, passerez-vous Noël à l’ombre ? », écrivaient-ils aux visiteurs du parking. Du côté de Brest, les fans de Ty-Zefs ont été beaucoup plus incisifs avec une attaque frontale : « Il n’y a pas que Brest que tu voulais baiser. « Le message est arrivé.

pour résumer

La Fédération française de football et Noël Le Graët sont dans l’œil du cyclone depuis plusieurs semaines. Après les révélations du magazine So Foot et de Romain Molina, le patron du football français a vu ses côtes chuter à toute vitesse.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page