news

Le Honduras ne gagne toujours pas et tombe maintenant face à la Colombie lors d’un match amical

Floride, États-Unis.

L’équipe nationale hondurienne continue sans pouvoir gagner et à cette occasion a perdu 2-1 contre la Colombie lors d’un match amical joué au stade DRV PNK de Fort Lauderdale.

La rencontre a servi de préparation aux deux équipes pour ce qui se passe à la fin de ce mois dans les tours de qualification pour la Coupe du monde au Qatar.

Le H compte 11 matchs sans victoire et sa dernière victoire remonte à juillet 2021 lorsqu’il a battu le Panama 3-2 en Gold Cup.

Les buts de l’équipe colombienne ont été marqués par Juan Fernando Quintero et Andrés Colorado, tandis que pour le milieu de terrain bicolore Kervin Arriaga a pu marquer sur penalty.

Le Honduras devra oublier la chute et maintenant ils devront se concentrer sur ce que seront leurs matchs qu’ils disputeront contre le Canada et le Salvador les 27 et 30 janvier pour la Concacaf octogonale.

La Colombie, qui est cinquième du tour de qualification sud-américain, puisqu’elle cède la place aux éliminatoires vers la Coupe du monde, jouera le 28 janvier contre le Pérou à Barranquilla puis se rendra en Argentine le 1er février.

Actions

Au stade DRV PNK, « Bolillo » Gómez a affronté Reinaldo Rueda, un autre entraîneur colombien expérimenté qui a dirigé le Honduras lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

La Bicolor a présenté un nombre inhabituel de 11 partants en raison de différentes victimes dues à des blessures et des cas positifs de covid-19.

Dans la formation de départ se trouvaient des joueurs comme Diego Rodríguez, qui a été placé comme ailier sur l’aile droite, en plus de Juan Delgado au centre du terrain et en attaque, ils ont formé un duo Iván López et Eddie Hernández.

Reinaldo Rueda, pour sa part, a proposé une stratégie offensive dès le début, pariant sur le placement de deux milieux de terrain comme arrières latéraux. Yerson Candelo (Atlético Nacional) et Freddy Hinestroza (Junior de Barranquilla) ont servi de lances sur les côtés à une équipe qui s’est mise à étouffer le rival dès le premier coup de sifflet.

Juan Fernando Quintero, qui…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page