news

Le nouveau tacle de Textor au PSG et son « calendrier débile » aux Etats-Unis

Dans une interview accordée à L’Equipe, le futur patron de l’OL John Textor a une nouvelle fois évoqué son envie de rivaliser avec le PSG. Et une nouvelle fois adressé un petit tacle au club de la capitale, sur un tout autre thème…

Il n’est pas encore le patron de l’OL, mais il a déjà lancé la guerre des mots. Après avoir affronté le Paris Saint-Germain ces dernières semaines (« Je n’aime pas les projets comme le PSG ») ou raillé l’OM à distance (« Un tout petit club »), l’Américain John Textor, futur actionnaire majoritaire des Lyonnais a mis un couche sur le club de la capitale.

Dans un entretien au journal L’Equipe lundi, l’homme d’affaires explique tout d’abord qu’il veut « faire entrer en scène une nouvelle économie et rattraper le PSG avec l’argent qui viendrait des questions ». Interrogé sur la possibilité de vraiment rivaliser avec Paris, l’Américain se laisse un peu aller… avec un exemple bien précis.

« Ce stupide programme de la PSG Academy »

« Pourquoi pas ? Si on apporte les standards européens aux jeunes américains, ils seront tout aussi bons », poursuit-il. Paris est venu en Floride avec ce stupide programme de la PSG Academy, mettant les maillots à tout le monde. Les gens du PSG sont venus et ont créé ce programme, une licence, et ils m’ont dit qu’aucun enfant n’irait au PSG. Et j’ai pensé : pourquoi ? Pourquoi le dire, vous venez en Floride où se trouvent les Latino-Américains et déclarez qu’aucun de ces gars-là ne fera partie de l’équipe ? Pourquoi es-tu là « Vendre des maillots ? Si je trouve onze joueurs dans le monde que tu ne trouves pas ou n’achètes pas, on peut te battre. On ne les battra pas. Chaque année, mais Lyon a déjà gagné contre le PSG. »

Ce qui fait penser au futur patron du Rhône que oui, l’OL peut gagner à nouveau la Ligue 1 : « On peut gagner le championnat. Je pense que les règles vont changer. C’est un peu comme si le PSG était la seule équipe française », de l’extérieur, mais Je sais que c’est mal d’être plus…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page