news

« le sentiment d’avoir été trahi par la direction du FC Metz »

Auteur d’un début de saison tonitruant en 2021-22 avec le en Ligue 1 avant de se blesser pendant plusieurs mois, Fabien Centonze traverse une période qui n’a rien de particulier. Après la reprise en Ligue 2 avec le club mosellan, l’ancien Lensois espérait pouvoir quitter Metz lors du mercato estival pour retrouver un club de Ligue 1. Dans les dernières heures du mercato, Centonze (6 buts en 89 matches en toutes compétitions avec Metz) a presque atteint le . Le titulaire de la Coupe de France, souhaitant renforcer le côté droit de sa défense, avait fait du Voironnais sa priorité et avait même fait une offre à Nantes.

Qu’y a-t-il après cette annonce

Malgré des discussions concrètes, le droitier de 26 ans n’a finalement pas obtenu le droit de rejoindre les bords de l’Erdre depuis le FC Metz. La goutte d’eau de trop pour le joueur qui a vécu cette situation comme un coup de poignard dans le dos du n°18 et incompris des supporters lorrains. D’autant plus après les déclarations de l’entraîneur messin László Bölöni en conférence de presse. « Personnellement, je pense que Centonze est un excellent joueur. Je comprends qu’il veuille peut-être aller dans une autre équipe, comme tout le monde. Je sais qu’il était en colère, je lui ai parlé plusieurs fois, je le considère comme une personne intelligente dont on peut avoir besoin. Je pense qu’il a choisi la mauvaise façon d’exprimer son mécontentement. Mais c’est un joueur du FC Metz et il doit faire ce que le club lui demande. Il a signé un contrat pour cela. Je veux croire que, malgré toutes les apparences, c’est toujours un homme qui tient parole. Je l’imagine dans le groupe ».

« Le club n’a pas tenu parole sur moi »

La sortie de trop pour un joueur blessé dans la chair et qui a…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page