news

Le spectacle tardif de Lewis Grabban étourdit Arsenal pour Nottingham Forest en FA Cup | Coupe d’Angleterre

Il y a quatre ans, une défaite au City Ground a mis à mal le bilan sans tache d’Arsène Wenger au troisième tour de la FA Cup. Personne ne s’attendait sérieusement à ce que Mikel Arteta réalise une séquence de 21 ans consécutifs, mais Nottingham Forest a assuré qu’il avait également perdu son premier match à ce stade.

La frustration du manager d’Arsenal sera que cette défaite était entièrement méritée, car l’équipe du championnat était tout simplement plus brillante, plus audacieuse et, il semblait souvent, plus affamée. Leur vainqueur, marqué par le remplaçant Lewis Grabban à sept minutes de la fin, n’a pas été une énorme surprise et Arsenal est parti sans inscrire un tir cadré.

Le but de Grabban a été envoyé de manière experte, dans le style familier d’un joueur de 33 ans qui a fait carrière en prenant vie dans la surface, et le mouvement qui l’a amené a résumé la plupart de ce qui s’était passé auparavant. Lorsque Ryan Yates a intercepté la passe bâclée d’Albert Sambi Lokonga au milieu de terrain et, via une passe de Brennan Johnson, a été renvoyé sur la droite, c’était loin d’être la première fois qu’Arsenal était exposé de ce côté. Forest s’y était amusé toute la nuit et, lorsque Yates a parfaitement traversé pour le Grabban qui s’étire, cela s’est traduit par un plaisir illimité. Une mini invasion de terrain s’est ensuivie et les hôtes de Steve Cooper, qui ont l’air mieux que neuvième au deuxième niveau, peuvent anticiper un derby avec Leicester le mois prochain.

Les joueurs d’Arsenal avaient coupé des figures frappantes dans un kit unique et blanchi conçu pour mettre en évidence leur initiative contre le crime anti-couteau « No More Red ». C’était un look net, mais ils ont lutté tout au long de la précision contre des adversaires qui, en s’alignant fortement, ont clairement senti que cette égalité pourrait faire peu de mal à leurs espoirs de barrage. Forest était vif et vif, poussé par une foule qui appréciait clairement l’occasion et semblaient beaucoup plus disposés que leurs visiteurs à passer à l’action.

Nuno Tavares, l’un des sept blessés, Covid et les changements imposés par la Coupe d’Afrique des Nations à l’équipe d’Arsenal qui a fermé Manchester City samedi dernier, a menacé de…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page