news

L’Egypte a porté plainte après son élimination contre le Sénégal

L’Egypte a porté plainte après l’élimination de la sélection contre le Sénégal (1-0, 3 tab 1) en barrages de la Coupe du monde 2022. La Fédération a dénoncé des violences et des chants racistes dans les tribunes.

L’Egypte pleure le scandale au lendemain de son élimination lors des barrages de la Coupe du monde, mardi contre le Sénégal (1-0, 3 tab 1). La rencontre s’est déroulée dans une atmosphère incandescente et les pharaons dénoncent de nombreux excès. La Fédération égyptienne (EFA) a annoncé avoir déposé une plainte officielle sur Instagram, dans un message diffusé par son compte Twitter officiel et certifié.

« L’Egypte porte plainte contre le Sénégal pour l’attaque contre la délégation et pour les banderoles racistes, lit-on dans le texte. CAF) et la Fédération internationale de football (FIFA), avant le début du match entre les deux équipes, qui arrive en huitième de finale retour du tour de qualification de la Coupe du monde. L’Egypte a été victime de racisme après que des banderoles offensantes soient apparues dans les tribunes du stade pour les joueurs, notamment Mohamed Salah, le manager de l’équipe, documenté par des photos et des vidéos jointes à la plainte ».

Lasers, balles et banderoles

La Fédération a dénoncé des tirs de balles sur le bus à son arrivée au stade Abdoulaye-Wade de Dakar et publié des photos de pourriture et des banderoles insultantes. Le match a été caractérisé par l’utilisation massive de lasers visant les joueurs égyptiens au visage lors des tirs au but. Ils ont spécifiquement visé Mohamed Salah au moment de sa tentative, qui a complètement échoué. Le gardien Mohamed El-Shenawy a également été visé.

Vainqueurs aller (1-0), les…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page