news

L’enchevêtrement du neuf au Barça

Le Barça tentera donc de signer un buteur en janvier. Mais il a plusieurs problèmes. Premièrement, il n’y a pas trop d’offre. Mais le principal handicap est d’ordre économique. Etouffé par la Liga, qui surveille scrupuleusement ses mouvements économiques, a en attente l’enregistrement de Daniel Alves, qui ne posera pas de problèmes. Mais, comme Mateu Alemany l’a admis dans la présentation de Xavi, avec le limogeage de Koeman et la signature de l’entraîneur de Terrassa, ils sont à la limite. Le Barça a donc besoin de faire une opération de marché magique qui lui permette d’intégrer un attaquant, soit avec un transfert avec option d’achat obligatoire, soit avec un simple transfert.

Photo d'Arthur Cabral

L’option de Raheem Sterling (26 ans, contrat jusqu’en juin 2023), qui n’est pas un neuf en soi, a perdu de sa force ces jours-ci. De plus, depuis l’Angleterre, il est supposé que City se serait désormais proposé pour le renouveler. Dani Olmo (23 ans, contrat jusqu’en juin 2024) est aussi un joueur qui fait le plein d’Alemany. Mais Leipzig ne semble pas disposé à lâcher prise, même pas dans la situation inconfortable qu’ils se trouvent en Europe.

Photo le sterling

Au cours des dernières heures, deux noms ont rejoint la liste. Le premier est Timo Werner, un attaquant allemand de 25 ans avec un contrat jusqu’en 2025. Un profil que Xavi aime pour sa facilité à se déplacer à travers différents profils d’attaque, non seulement en tant qu’avant-centre mais aussi tourné vers la gauche, quoique pour . ..

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page