news

Lens célèbre contre Troyes et grimpe à la deuxième place

Le match : 4-0

Les lensois n’ont pas pu compter sur Jean-Louis Leca, leur gardien suspendu, mais personne ne s’en est aperçu car ils ont passé vendredi soir à attaquer, et tout s’est déroulé sur le terrain troyen. La course n’aurait pas pu mieux se passer avant la trêve internationale puisqu’elle s’est hissée à la deuxième place avec un point d’avance sur Nice, qui affrontera Montpellier dimanche, et sa victoire aurait pu être encore plus large.

Parfaitement travaillé, le schéma des trois défenseurs bénéficie également de l’état de grâce de multiples éléments, et les joueurs eux-mêmes se sont souvent retrouvés au centre des mouvements les plus intéressants. Inscrit par Kalimuendo à la limite du hors-jeu (14e), le premier but a été offert par Jonathan Clauss qui a été jeté sur le côté par Wesley Saïd, lui-même buteur seize minutes plus tard, à nouveau servi par Clauss. Après le une-deux avec Kalimuendo, Saïd frappait alors à nouveau et Gallon, très sollicité, ne pouvait mieux faire que dévier le ballon sur Clauss qui suivait bien la tête (3-0, 35′).

La première mi-temps de Lens était idyllique, celle de Troyes était un cauchemar et l’écart aurait pu être encore plus important si le doublé de Kalimuendo n’avait pas été repoussé pour hors-jeu, après une sublime talonnade de Seko Fofana et une frappe de Saïd blessé pendant l’action. Ce coup dur n’a pas freiné les Artésiens qui ont continué à étouffer les Troyens après la pause : à la place de Saïd, Sotoca a contraint Gallon à dévier sa frappe sur Frankowski (4-0, 60e) et Franck Haise a pu penser en toute sécurité dans la ronde : Kakuta a été remplacé par Pereira Da Costa, et Kalimuendo par Ganago (65e) qui a frappé le côté avec la porte ouverte (72e).

Cet échec n’a pas altéré la joie festive de Bollaert, très heureux de célébrer une belle victoire qui fait…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page