news

Lens, premier pic d’un janvier escarpé

Il n’y a pas de danger dans le reste, mais il y a lieu de s’inquiéter. Le haut savoyard Pascal Dupraz sera servi, qui aime le relief et la rudesse. Question pente, celui qui rêve de renverser des montagnes en tête de l’AXE doit avoir le piolet bien attaché.

Il ouvre la voie, il sait où il veut aller, les écueils à éviter. Afin de ne pas dévisser. Les lensois, qui se présenteront dans le Chaudron pour le premier des trois matchs de la capitale en janvier samedi, inspirent la méfiance.

Une aile polonaise venue d’ailleurs

Ces RCL nordiques qui, ensemble…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page