news

L’Équateur cherche à inaugurer un record de triomphes au Chili | Football | des sports

La Tri n’a pas gagné sur le sol chilien lors de ses 20 duels précédents, les meilleurs résultats étant quatre nuls et vierges entre les éliminatoires, la Copa América et les matches amicaux

16 novembre 2021 – 13h56

Le Chili et l’Équateur se rencontrent ce mardi à Santiago dans un duel direct au milieu du classement de la Coupe du monde sud-américaine.

Avec trois victoires, lors des trois dernières journées, La Roja est revenue à la lutte pour le ticket pour la Coupe du monde. L’équipe de Martín Lasarte est quatrième du classement avec 16 points, quatre de moins que les Tricolores, les deux équipes de la zone de classement direct.

En raison des performances actuelles des Chiliens et des Equatoriens, le match se profile, mais « différent » du match nul (0-0) du match aller à Quito, selon DT Lasarte.

La Roja et La Tricolor viennent de triomphes, avec le même 1-0 contre le Paraguay (visite) et le Venezuela (à domicile), respectivement.

Pour le Chili, c’était la troisième victoire consécutive, avec un but sans défaite contre l’Albirroja, en deux matchs (2-0 et 1-0), et contre le Venezuela (3-0).

Dans leur histoire des play-offs, La Roja n’a jamais réussi à enchaîner quatre victoires d’affilée, un défi qu’elle cherchera à mettre en place ce mardi contre l’Equateur (19h15) au stade San Carlos de Apoquindo.

L’Équateur vient d’une victoire sur le Venezuela (1-0), avant d’obtenir un nul contre la Colombie, les deux matchs sans encaisser de but, un facteur déterminant pour l’entraîneur Gustavo Alfaro, qui a souligné que « le zéro dans notre but prendra à la Coupe du monde « .

A l’extérieur, La Tri n’ajoute qu’une seule victoire à l’ère du DT Gustavo Alfaro, 3-2 sur la Bolivie. Sous le commandement de l’Argentin, l’Équateur a disputé cinq matchs à l’extérieur, avec une victoire, un nul et quatre défaites.

Dans les duels contre le Chili, l’histoire fonctionne contre La Tri, qui en 12 apparitions de visiteurs n’a atteint que deux matchs nuls et vierges, en 2001 et 2005.

Le défi pour l’équipe d’Alfaro sera de changer une histoire qui a le Chili comme un large dominant, avec un pourcentage de …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page