news

L’équipe de France féminine valide son ticket pour le Mondial 2023 avant l’Euro

Les joueurs français célèbrent leur qualification pour la Coupe du monde 2023 sur la pelouse de la MMArena du Mans le 12 avril 2022. FRANCK FIFE / AFP

Des montagnes russes pour retrouver les sommets du monde. Victoire sur la Slovénie (1-0) au Mans (Sarthe) – la huitième victoire en autant de matches dans cette campagne de qualification – l’équipe de France féminine de football finira certainement en tête de sa poule. Les Bleues iront ensuite à la Coupe du monde 2023, qui se jouera en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Une prestation irréprochable qui permet aux Français de s’offrir une rentrée confortable, avec les deux derniers matches du groupe sans affrontement contre l’Estonie et la Grèce, en septembre. Mais surtout, à court terme, se consacrer pleinement à la préparation de l’Euro en Angleterre, qui débutera par le match contre l’Italie en phase de poules le 10 juillet.

Le tricolore avait juste besoin d’un match nul pour assurer la qualification. Mais Corinne Diacre n’a pas voulu se contenter d’un service minimal. « Un match nul ne nous suffira pas. Nous venons pour la victoire. On a une petite revanche personnelle par rapport au match aller contre une équipe qui nous avait mis en difficulté », a-t-il déclaré en conférence de presse la veille du match. Pourtant, la Française s’était imposée, le 21 septembre 2021, dans la petite ville de Murska Sobota, sans briller dans le jeu (2-3 avec un but décisif à la dernière minute d’Amel Majri).

À lire aussi : Éliminatoires Coupe du monde 2023 : Imperious Blues face à l’Estonie Des choix tactiques payants

Corinne Diacre a opéré six changements depuis son dernier match contre le Pays de Galles (victoire 1-2 le 8 avril). Le trident du milieu de terrain a été repensé, ainsi qu’une grande partie du trio…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page