news

Les autorités britanniques imputent à la cocaïne le retour de la violence dans les stades

Selon les autorités britanniques, la cocaïne est entre autres à l’origine du retour de la violence dans les stades de football. La fin de l’incarcération a également été évoquée comme cause probable lors de la présentation par la police britannique mardi d’un rapport sur la recrudescence des violences des supporters par la police anglaise. Lors du derby entre Millwall et Crystal Palace lors de la FA Cup du mois dernier, il y a eu « plusieurs cas de consommation de drogue dans les toilettes », selon le chef de la police locale.

Le dernier incident en date remonte à dimanche lors du match de FA Cup entre Leicester et Nottingham Forest et largement perdu face aux Foxes (4-1), au cours duquel un fan a couru sur la pelouse juste avant un penalty. Au cours des six derniers mois, selon les autorités britanniques, il y a eu plus de 800 arrestations liées au football.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page