news

« Les clubs font tout pour empêcher les joueurs d’arriver »… Le football européen méprise-t-il la Coupe d’Afrique des nations ?

C’est l’histoire d’un mépris qui a toujours une bonne excuse. Cette année, le football européen – anglais pour être précis – a choisi de faire porter à l’Omicron le chapeau de son aversion pour la Coupe d’Afrique (9 janvier – 6 février). Mi-décembre, l’Association européenne des clubs (ECA) s’inquiétait, dans une lettre à la FIFA, de l’absence d’un protocole médical et opérationnel adéquat pour la CAN. Sans ce dernier, « les clubs ne pourront pas libérer les joueurs pour le tournoi », écrivait la demande à l’époque, alors que la rumeur d’une annulation de la compétition courait toujours.

Le tournant est drôle : si les données Covid permettent à un domaine de craindre l’autre, ce n’est certainement pas l’Europe des records quotidiens. « Dans la compétition de mauvaise foi il y a le Ballon d’Or », plaisante Claude Le Roy, vainqueur de la CAN 1988 sur le banc camerounais et toujours à l’attaque lorsqu’il s’agit de défendre le football africain. Un peu plus au nord, à Queen’s, l’ancien international anglais Ian Wright se pose lui aussi des questions. «Nous avons joué notre euro dans 10 pays en pleine pandémie et il n’y a eu aucun problème, a-t-il fait remarquer dans le micro de la BBC. Mais le Cameroun, seul pays hôte d’un tournoi, devient soudain un problème. « 

Le spectre de l’absence de longue durée

Le football européen n’a finalement pas réussi à faire dérailler la CAN 2022, qui démarre dimanche (Cameroun – Burkina Faso), mais non sans agacer le voisin africain dans un dernier sursaut de panache. Les clubs du vieux continent, après s’être assurés qu’il n’y aurait pas de quarantaine à l’aller comme au retour, ont ainsi pu libérer leurs joueurs le 3 janvier au gré d’un accord entre la CAF et la Fifa. . Six jours de préparation, bref, c’est court. « Cela n’a aucun sens,…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page