news

les confessions émouvantes de Juan Bernat à son retour sur le terrain

Ce qui suit après cette annonce

Plus d’un an. La dernière apparition de Juan Bernat (28) sur un terrain de Ligue 1 remonte au 16 septembre 2020, face au FC Metz (1-0). Une grave blessure au genou a stoppé la trajectoire de l’ailier gauche, qui est excellente depuis son arrivée au Paris SG à l’été 2018 en provenance du Bayern Munich. Après une longue rééducation et des complications, l’Espagnol est revenu à la compétition ce vendredi soir, face à Angers (2-1, 10e journée de S1), entrant sur le terrain en seconde période à la place d’Abdou Diallo.

Un moment fort accompagné d’encouragements et d’applaudissements chaleureux du public du Parc des Princes. Présent dans une zone mixte en fin de match, l’Ibérique n’a pas pu cacher son intense émotion. « Heureux. J’étais très heureux d’être de retour sur le terrain, de jouer au football, de faire ce que j’aime le plus. Je me sens très heureux. Aujourd’hui (vendredi) est un jour très important pour moi, car cela a été un très long voyage , très longtemps, plus d’un an. J’ai eu la chair de poule quand j’ai entendu le public scander mon nom. Je suis très heureux d’être de retour », a-t-il déclaré.

S’il s’amuse autant c’est parce que l’international ibérique (11 apparitions, 1 but) a cru un temps au pire face aux difficultés rencontrées lors de sa convalescence. « J’espère que le plus compliqué est derrière moi et je regarde vers l’avenir. C’était difficile, parce que c’était une blessure qui s’est compliquée. J’ai dû passer trois fois sur la table de billard. Normalement, une blessure comme celle-ci prend entre 5 et 7 mois pour revenir. Cela m’a pris 13 mois, presque le double. Il y a des moments difficiles où vous pensez que le genou ne répondra pas. C’est difficile. J’ai eu du mal à le vivre. Je veux oublier, laisser tomber, être heureuse et refaire ce que j’aime », a-t-elle déclaré.

Pendant son absence, le club de la…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page