news

Les élus de la métropole nantaise « regrettent » l’accord trouvé pour un déménagement près d’Ancenis

L’écart se creuse entre Nantes Métropole et le FC Nantes. Mardi après-midi, un accord a été trouvé entre Waldemar Kita et la communauté de communes de la commune d’Ancenis (Compa) sur la vente d’un terrain sur la commune de Vair-sur-Loire pour l’installation du nouveau centre de formation FCN. Le bureau Compa a en effet accepté le principe de vendre un terrain de 35 ha au prix de 2,1 millions d’euros. La vente de ce terrain, situé à 40 km de La Jonelière, n’est pas encore finalisée, mais une étape décisive vient d’être franchie.

Les élus de Nantes Métropole, qui craignent que ce club populaire et historique ne fuie l’agglomération nantaise, n’apprécient pas du tout la tournure des événements. C’est ce qu’a annoncé mercredi le comité de pilotage chargé du suivi des projets du FCN. « Nous regrettons cette décision du président de l’équipe de football de Nantes. Johanna Rolland et tous les élus métropolitains expriment leur attachement, et celui de tous les amateurs de clubs, à ce que le FCN reste à Nantes ou dans sa métropole », réagit ce comité qui rassemble des élus de toutes les sphères politiques.

Ils expliquent que la métropole avait proposé deux solutions au FC Nantes : une structure partagée entre Jonelière et le terrain de sport de Basse-Landes, ou un déménagement à Orvault. « Il est clair que ces propositions ne suffisent pas, en termes de disponibilité foncière, aux souhaits du président du club. Nous restons fermes sur nos positions et prêts à en discuter avec le président du club. « 

« Les Nantais n’ont que des yeux pour pleurer »

Fondé depuis 1978 à La Jonelière (centre José-Arribas), le FC Nantes souhaite s’agrandir pour mieux accueillir ses différentes équipes, notamment féminines. Cependant, l’extension sur le site actuel est …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page