news

Les femmes au Roudourou pour gagner le maintien – Guingamp

A la lutte pour rester en D1, les féminines d’En Avant tenteront de l’emporter au stade du Roudourou. Car, plus d’un an après, la troupe de Frédéric Biancalani reviendra dans l’enceinte avec environ 19 000 places. Un repaire où les Guingampaises, auteurs de trois victoires cette saison, n’ont plus joué face au Paris Saint-Germain depuis le 23 janvier 2021.

3 500 places, toutes gratuites

L’enjeu sportif est colossal pour les Rouge et Noir qui n’ont que quatre longueurs d’avance sur la zone rouge. Pour ce rendez-vous décisif 3 500 places sont ouvertes, toutes gratuites. Les spectateurs seront rassemblés dans la tribune du Super U, où les Kalons remettront un chèque d’une valeur de 2 000 € à Octobre Rose, une association destinée à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche. « Nous devenons partenaire d’Octobre Rose, annonce Arnaud Toudic, co-président de Kalon avec Yves Ollivro. Nous voulions soutenir l’association car elle a relancé sa marche annuelle qui avait été annulée ces deux dernières années à cause du covid ».

Une scène de joie après une victoire, un moment trop rare dans la saison des Rouge et Noir. (Photo d’archive Alain Auffret) Romy Ecobichon au coup d’envoi

Parallèlement, ce match qui compte pour la vingtième journée de championnat verra Romy Ecobichon donner le coup d’envoi fictif. La fan d’En Avant, âgée de neuf ans et originaire de Plœuc-sur-Lié, est atteinte de leucémie depuis mai 2020. Par l’intermédiaire de Marlène Bouédec, une publicité EAG, elle a visité le stade du Roudourou la saison dernière puis a rencontré les joueurs du club entre le Pro Park et l’Akademi. Certains d’entre eux ont alors demandé des nouvelles…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page