news

« Les footballeurs sont des jouets et du bétail »

INTERVIEW – L’ancien capitaine des Bleus se livre d’emblée au Figaro sur les sujets brûlants du football et « pousse » Kylian Mbappé.

Au centre d’une tournée promotionnelle courue à Paris, l’élégant et bavard Patrice Evra débarque mercredi matin souriant chez l’éditeur de son autobiographie (J’adore ce jeu, éditions Hugo Sport) à deux pas de l’Arc de Trionfo. Pour un échange riche et sans filtre sur sa carrière mais aussi sur son enfance marquée par une agression sexuelle violente. Entrevue.

LE FIGARO. – Vous évoquez les viols vécus durant votre enfance, la vie en banlieue, votre carrière dans les clubs et avec les Bleus, quelle est la chose dont vous êtes le plus fier dans votre bio ?
Patrizia EVRA. – De cet enfant qui part de rien. Si cela n’avait tenu qu’à moi, je n’aurais parlé que de ma jeunesse et du premier chapitre, l’enfant sauvage. Le football fait partie de ma vie, mais j’étais un robot, programmé pour gagner sans émotion. Je voudrais faire comprendre aux enfants qui voient l’aboutissement d’une carrière que c’est un très long voyage avec des hauts et des bas et qu’il ne faut rien abandonner…

Cet article est réservé aux abonnés. Vous avez encore 90% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Êtes-vous déjà membre? Accès

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page