news

Les mots glaçants de Diallo

Paul Rouget, Media365 : Publié le mardi 20 septembre 2022 à 11h02

Incarcérée vendredi et mise en examen dans l’affaire d’agression sur Kheira Hamraoui, Aminata Diallo aurait nourri une « véritable haine » contre son ancien coéquipier au PSG. Et les conclusions des enquêteurs font froid dans le dos…

« Une vraie haine. » Un rapport d’enquête de la brigade de prévention du crime de la police judiciaire de Versailles, consulté par Le Parisien, en dit plus sur les motivations d’Aminata Diallo, l’ancienne joueuse du PSG interpellée vendredi dernier à son domicile et placée pour la deuxième fois en garde à vue dans le cas de l’agression de son ancien coéquipier Kheira Hamraoui. A l’issue d’un dîner de cohésion dans un restaurant du bois de Boulogne le soir du 4 novembre 2021, ce dernier a été sorti de la voiture conduite par Diallo par ses agresseurs dans une rue de Chatou (Yvelines) avant d’être frappé à coups de une barre de fer. Après 40 heures de garde à vue, Diallo a été libérée en novembre dernier, mais les enquêteurs ont placé des micros chez elle et dans son véhicule. Et les enregistrements, comme le contenu de son téléphone, sèment la confusion chez la joueuse de 27 ans, désormais libre après l’expiration de son contrat avec le club parisien.

« Une lente dérive psychologique »

Des enregistrements et des messages qui montreraient que c’est une rivalité sportive à l’origine de cette histoire. Car Hamraoui devançait Diallo dans la hiérarchie au PSG et aussi aux Bleues. « Une lente dérive psychologique devenue pour ainsi dire pathologique », apprend-on dans le récit qui décrit l’état d’esprit du natif de Grenoble. « Il a donc été démontré de manière irréfutable qu’Aminata Diallo nourrissait une véritable haine envers son coéquipier, qu’elle considérait comme un obstacle pour elle…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page