news

Les notes des Azzurri face à l’Islande (1-1) : Melvine Malard, bien plus qu’une promesse

Pauline Peyraud-Magnin : 5

Il a soufflé le chaud et le froid tout au long du match. Sur corner, il a souffert pour la victoire (41e, 60e), offrant de vraies situations à l’Islande. Mais attention ailleurs (49°, 73°, 90°). Une belle gâchette verticale sur un long coup (56°). Aussi quelques rappels rapides et bien sentis, mais ce penalty en finale la prive de la cage inviolée qu’elle perd encore dans cet Euro.

Bref : il va falloir être plus autoritaire dans les airs contre les Pays-Bas…

Euro 2022

Ecouafni sur la malédiction des quarts : « Le déclic doit venir des joueurs »

IL Y A 6 HEURES

Torrent Marion : 5

Elle semble toujours sur le fil du rasoir mais a su résister malgré un début de course compliqué (10e). Sa générosité lui permet de se sortir de certaines situations mal embarquées et de nettoyer des ballons (36°). Son apport offensif a été limité, pas aidé par Diani en première période, et la qualité de ses centres est toujours incertaine.

Bref : moins percutant que Perisset.

20 joueurs utilisés sur 23 : « Pour le moment Deacon a tout bon »

Aissatou Tounkara : 4

Dieu, c’était compliqué à élever. La défenseure, visiblement en concurrence avec Griedge Mbock pour le poste, a perdu un nombre incalculable de ballons sur des passes apparemment anodines (36e, 54e, 61e). Certains ont même conduit à des opportunités islandaises. Pas toujours réel dans le duel (55°, 77°), il sauve la situation sur certaines actions adverses (45°, 80°, 90°).

Bref : y a-t-il vraiment débat avec Mbock ?

Aïssatou Tounkara face à l’Islande

Crédit : Getty Images

Wendie Fox : 6,5

Là où ses coéquipiers semblaient en difficulté, il ne s’est jamais écarté de sa trajectoire. Toujours aussi autoritaire dans les airs, elle n’a rien laissé à ses adversaires directs qui ont fini par y mettre les coudes. Ses longs centres ont été beaucoup moins présents que lors des deux premiers matchs, ce qui n’a pas aidé le jeu français. Allez…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page