news

Les obsèques d’Elizabeth II auront lieu le 19 septembre, de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement seront attendus à Londres

Pourquoi une cérémonie de proclamation a-t-elle eu lieu dans la City de Londres ?

Comme pour souligner que la City a une place constitutionnelle particulière au Royaume-Uni, la proclamation du nouveau roi a eu lieu cet après-midi devant le Royal Exchange au cœur du quartier financier. La proclamation « royale » a eu lieu une heure plus tôt au Palais Saint-Jacques, où se trouvait Charles III, mais les seules « répliques » de cette annonce publique, traditionnellement destinée à informer le peuple, ont lieu dans les trois autres pays du pays ( dans les prochains jours à Édimbourg, Belfast et Cardiff) et… dans la City, si proche.

D’un côté, la Banque d’, de l’autre Mansion House, résidence du Lord Maire de la Ville. Au milieu, sous la statue de Wellington, des gardes avec de (fausses) casquettes en fourrure d’ours se tiennent au garde-à-vous. La proclamation est lue, du nom étrange de « Clarenceux Roi d’Armes » (un fonctionnaire du palais), devant la petite foule rassemblée en silence qui se presse de part et d’autre de la place. « Il a plu à Dieu Tout-Puissant d’appeler notre souveraine décédée, la reine Elizabeth II, à sa merci… » Le prince Charles Philip Arthur George est officiellement nommé roi Charles III.

Mais pourquoi faire ça à la municipalité ? Cette institution est au cœur du règlement constitutionnel britannique depuis un millénaire. Lorsque Guillaume le Conquérant envahit l’Angleterre en 1066, il arrive à Londres et passe un accord : la City (c’est-à-dire toute la ville de l’époque) le reconnaît, finance ses guerres, et en retour conserve le droit de commercer. Mille ans plus tard, le souverain ne peut toujours traditionnellement entrer dans la ville sans demander l’autorisation du Maire. La Municipalité dispose également d’un agent de…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page