news

Les révélations scandaleuses sur la FFF et Noël Le Graët

Qu’y a-t-il après cette annonce

Outre les mésaventures de certains joueurs de l’équipe de France, les cas liés directement ou indirectement à la fédération se multiplient. Il y a un an, la justice avait condamné une affaire de harcèlement sexuel. Le conseil des prud’hommes de Paris avait contraint la FFF à verser une amende de 10 000 € de dommages et intérêts à l’un de ses anciens salariés, victime du comportement du directeur financier de la fédération, Marc Varin.

Cette fois-ci, ce sont les révélations explosives d’une enquête menée par So Foot qui risquent de faire sensation. Dans son numéro mensuel, le magazine place directement le président Noël Le Graët au premier plan. Plusieurs employés actuels et anciens accusent anonymement le Breton de 80 ans de harcèlement sexuel. « C’est très simple, sautez sur tout ce qui bouge », dit l’un d’eux. Cet article mentionne trois messages différents qui mettent en avant le comportement du propriétaire du lieu.

SMS de Noël Le Graët

« Viens dîner avec moi ce soir », ou encore plus explicitement avec « je préfère les blondes, alors s’il te dit ça… » et surtout « tu es terriblement ronde, je te mettrais dans mon lit ». Ces SMS à caractère sexuel sont évidemment nombreux au 3F et ne semblent pas déranger la direction, majoritairement composée d’hommes. « Tout le monde sait, ça fait 10 ans que ça dure » rapporte un témoin, précisant au passage que plusieurs femmes ont fini par démissionner car « harcelées sexuellement mais aussi moralement ».

L’enquête montre également qu’un grave problème d’alcool affecte les relations au sein même de la fédération. Cette fois, la directrice générale Florence Hardouin est évoquée, alors qu’elle se lançait dans un plan de restructuration qui sera couronné de succès…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page