news

Liga (5e journée) : le Real renverse et écrase Majorque (4-1) pour reprendre la tête du championnat

Le Real Madrid continue d’être sans faute. Face à Majorque, les Merengues ont assuré une nouvelle victoire (4-1) pour revenir au Barça en tête de tableau. Surpris en première mi-temps sur un coup franc, le Real s’est appuyé sur ses individualités pour renverser le club des Baléares. Fede Valverde (45°+3), Vinicius (72°), Rodrygo (90°) et Antonio Rüdiger (90°+3) ont marqué. Sans briller collectivement, les Madrilènes ont fourni l’essentiel.

Un seul être manque et tout est dépeuplé. La maxime a dû trotter de longues minutes dans la tête de . Orphelins de , blessé, les Madrilènes se sont depuis longtemps cassé les dents sur la défense de Majorque. Eden Hazard l’a remplacé, mais l’absence d’un véritable avant-centre a été cruellement vécue. Sans point ferme dans la surface et donc incapable de centrer, le Real Madrid s’obstine à passer la planche ou à tenter de frapper à distance. Car au contraire, Majorque s’appliquait avant tout à bien se défendre. Le bâtiment a duré un premier acte presque idyllique pour les visiteurs.

Ligue

Comme s’il était « là depuis dix ans » : c’est déjà la Tchoua-mania au Real !

IL Y A 18 HEURES

Real Madrid

Crédit : Eurosport

Un bijou pour Valverde, un festival pour Rodrygo

Jamais vraiment inquiétés, ils ont ouvert le score sur l’une de leurs deux situations de but. Vedat Muriqi, sur coup franc, a profité d’une erreur de but de Ferland Mendy (35e). Le crime était presque parfait, et il était entendu que ce Real, sans aucune idée, devait se fier à ses individualités. Fede Valverde a intégré le message : en sortant du terrain, l’Uruguayen a revu le milieu de terrain adverse avant d’armer d’une frappe rase du gauche, dans la lucarne de Pedrag Rajkovic (45°+3). Dominants mais pas exactement dangereux par la suite, les joueurs de Carlo Ancelotti se sont engagés à épuiser la défense du Majorquin de plus en plus recroquevillé, avant que Rodrygo ne débloque le…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page