news

Ligue 1 doit réprimer la violence des supporters avant qu’il ne soit trop tard | Ligue 1

L’agitation des supporters n’est pas nouvelle dans le football français. Rien qu’au cours de la dernière décennie, des supporters de Bastia ont lancé des tiges de bois sur des joueurs du PSG, Anthony Lopes a été touché par un pétard alors qu’il jouait pour Lyon et une effigie de Mathieu Valbuena a été pendue au Vélodrome. Il y a eu d’autres incidents aussi, mais ils ont été rares et généralement le produit d’une inimitié particulière entre deux clubs, ou un joueur et un club.

Cette saison, cependant, ces affrontements ont pris un caractère plus urgent, aussi frappant par leur gravité que par leur fréquence. Le reste de l’Europe n’est pas à l’abri d’incidents horribles, comme nous l’avons vu à Wembley cette semaine lorsque des supporters hongrois se sont battus avec la police, et plus tôt dans la saison lorsque les jeunes supporters du Sparta Prague ont hué le joueur des Rangers Glen Kamara. Mais le nombre d’incidents en Ligue 1 est alarmant.

Un fan de Bastia frappe le joueur du PSG Lucas Moura avec un bâton en 2016. Photo : Pascal Pochard Casabianca/AFP/Getty Images

Il y a une forte histoire de faire entendre sa voix dans la société française, comme en témoignent les manifestations des gilets jaunes (qui ont gravement bouleversé le calendrier de la Ligue 1 lors de la saison 2018-19) et, plus récemment, la série de manifestations contre le Passeports vaccinaux Covid-19. Mais il semble quelque chose de plus laid et de plus menaçant dans la colère des fans de football.

Pour retracer les racines des manifestations, de la violence et des troubles cette saison, il faut remonter à janvier, lorsque les supporters marseillais – si on peut les appeler ainsi – ont envahi leur terrain d’entraînement pour protester contre ce qu’ils considéraient comme un manque d’ambition de leur club. . À une époque où les supporters n’étaient même pas autorisés à pénétrer dans les stades, les ultras ont franchi les grilles du terrain d’entraînement et déclenché des feux d’artifice, des pétards et des bombes fumigènes, provoquant des incendies et blessant même le défenseur lvaro…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page