news

Ligue 1 – Grâce à la précieuse aubaine de CVC, la Ligue 1 est reconduite

Améliorer les infrastructures ou acheter de grands noms du marché ? La précieuse manne du fonds d’investissement CVC, devenu actionnaire minoritaire du football français contre 1,5 milliard d’euros, n’est pas utilisée de la même manière par tous les clubs de Ligue 1. Après trois saisons marquées par la crise, celle du Covid-19 et celui des droits TV, en forte baisse après la faillite de l’ancien diffuseur Mediapro, le Championnat de France ouvre une ère de reconstruction, à l’aube de la saison 2022-23 qui démarre le 5 août.

Significativement enregistrée mardi lors de l’assemblée générale, la création de la branche commerciale de la Ligue de football professionnel (LFP), dont le fonds luxembourgeois détient 13%, s’accompagne de versements de bienvenue pour les clubs. Dans quelques jours, les 17 clubs déjà présents dans l’élite en 2021-22 verront sur leurs comptes un beau chiffre de 16,5 millions d’euros, contre les 8,25 millions des trois promus Toulouse, Ajaccio et Auxerre.

Transferts

Les 15 infos mercato que vous avez ratées jeudi

IL Y A 21 HEURES

Les autres versements s’étaleront sur les deux prochaines années, pour atteindre un montant total négocié selon des critères de notoriété (200 millions pour le Paris SG, 90 pour Marseille et Lyon, 80 pour Lille, Monaco, Rennes et Nice et 33 millions pour les autres) .

Paiements anticipés et futurs à terme

Mais attention : cet argent frais n’est qu’une avance de CVC qui a vocation à être versée sur des revenus futurs. Et si le premier versement, qui devrait donner de l’air aux équipes fragilisées par la crise, est accordé sans conditions, les versements ultérieurs devront répondre à une feuille de route bien calibrée. En fait, « le projet est un plan de développement et non un plan de sauvetage du football professionnel », a répété le président de la LFP Vincent Labrune en assemblée générale ces dernières semaines.

« Ce n’est pas de l’argent pour…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page