news

Ligue 1 : Monaco débute avec une belle victoire sur la pelouse strasbourgeoise (1-2)

Monaco peut dire merci au VAR. Alors que Habib Diallo pensait avoir marqué un doublé pour arracher un point dans le temps additionnel, le but a finalement été annulé, permettant aux Monégasques de s’imposer au forceps sur la pelouse strasbourgeoise (1-2). Les hommes de Philippe Clément avaient une avance de deux buts avant de jouer à paniquer face à une équipe qui n’abandonne jamais. L’opération reste bonne pour l’ASM, qui s’autorise un surplus de confiance avant d’aller défier le PSV Eindhoven pour disputer un éventuel barrage de Ligue des champions. Habitué aux démarrages poussifs, le club du Rocher démarre bien.

Monaco a-t-il déjà fait de bonnes intentions ? Il est encore tôt pour le dire. Mais il n’en demeure pas moins que les Monégasques ont empoché trois points en battant Strasbourg, la dernière équipe à les avoir lâchés en championnat. Le match a démarré en trombe, avec un premier face à face entre Sofiane Diop et Matz Sels, marqué par une position de hors-jeu (1er). Cependant, il a fallu attendre la fin de la première période, relativement équilibrée, pour voir le tableau prendre vie. C’est Krépin Diatta, d’une sublime volée, qui a ouvert le score après un coup franc de Monaco (0-1, 43°). Auparavant, les gardiens s’étaient présentés, Alexander Nübel contre Dimitri Liénard (21e), Sels contre Gelson Martins (37e).

Ligue 1

L’été, la grande bataille de Munich

HIER A 16H37

Moine, avec des pinces

Par ailleurs, il faut reconnaître que le dernier bastion strasbourgeois a tout fait pour empêcher son équipe de sombrer définitivement, par exemple pour empêcher le doublé de Diatta (49e). Plus malheureux cependant, il a repoussé un centre de Martins sur Diop, opportuniste et récompensé de sa disponibilité (0-2, 53e). Le scénario du match a semblé complètement échapper aux Alsaciens, qui ont sans doute attendu trop longtemps pour de vrai…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page