news

Ligue 2 – 16e journée. Samedi TFC-Sochaux : « Quand on donne, on reçoit » confie Toulouse Mikkel Desler

l’essentiel Le défenseur danois est l’une des révélations de cette première partie de saison. Suspendu en Coupe de France, il revient ce week-end pour l’affiche du jour où le leader reçoit les Sochaliens, quatrièmes à deux points.

Même s’il quitte le stade à vélo, il est surnommé la Mobylette. Desler, prénom Mikkel, 26 ans, n’a cessé de marcher dans le couloir droit depuis l’ouverture du ballon face à l’AC Ajaccio le 24 juillet (2-2). Quatre jours après son arrivée en provenance du club norvégien de Haugesund (P1). Le public en poche depuis le début, une superbe demi-volée à Dunkerque deux mois plus tard : l’infatigable blond n’a pas tardé à mettre tout le monde d’accord alors que peu de fans le connaissaient finalement. En savoir plus avant le choc du week-end.

Votre repos forcé en Coupe, dû à la suspension pour trois cartons jaunes, vous a-t-il fait respirer ?
Bien que j’aspire à jouer à tous les matchs : oui. ben je n’avais pas d’autre solution…

Vous êtes titularisé pour les 15 journées de championnat : quel est votre secret, vous êtes une machine !
(rires) Non, je ne suis pas une machine, je peux vous le dire. Tout est question de préparation : prendre soin de son corps, récupérer, bien manger et bien dormir. S’adapter aux conditions météorologiques.

Samedi, il y aura au moins 15 000 personnes au Stadium…
Nous espérons toujours qu’il y aura beaucoup de spectateurs au stade ; c’est le football que nous aimons et c’est un honneur que tant de personnes viennent vous soutenir. Nous voulons leur rendre la monnaie en leur offrant un bon spectacle. Écoutons les fans, c’est cool… …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page