news

Ligue des champions : l’OM n’a pas le niveau

Malgré un groupe D ouvert, l’Olympique de Marseille pointe à la dernière place après un nouveau revers face à l’Eintracht Francfort (0-1) mardi. Une seizième défaite sur les 17 derniers matchs qui rappelle une fois de plus que le club marseillais n’a tout simplement pas le niveau pour jouer en Ligue des champions.

Les Marseillais ont été abattus après le match.

L’Olympique de Marseille n’a pas le niveau pour la Ligue des champions. Avant même de proposer une analyse, il semble plus utile de partir de la conclusion. Alors que certains supporters croyaient qu’une qualification au tour suivant était possible après un match nul où le club marseillais a esquivé les gros cylindres, leur enthousiasme s’est vite refroidi.

Deux avantages différents, zéro point

Solide et porté en avant face au favori annoncé du groupe, , le vice-champion de France a été coulé tout seul avec le carton rouge direct de Chancel Mbemba à son retour des vestiaires. Il n’en fallait pas plus pour permettre à Antonio Conte de grignoter petit à petit le Marseillais indigent qui dans le dernier quart d’heure a finalement craqué un doublé de Richarlison. Ceux qui voulaient voir le verre à moitié plein ont évoqué les faits du match, et ils avaient raison. Mais à ce niveau de compétition, chaque détail compte. Une défaite 2-0 qui pourrait être considérée comme encourageante pour préparer la réception de Francfort.

Fort de sa fracassante victoire 2-1 contre Lille en Ligue 1 samedi, Marseille pouvait légitimement affronter sereinement ce match face à l’Eintracht. C’est finalement avec la peur au ventre que les partenaires de l’ont traversé. Possession de balle stérile, moitié des tirs tentés et au but, pressing de l’attaquant chancelant, milieu délavé pour compenser ses erreurs… L’OM n’a pas réussi face au vainqueur de la dernière Ligue Europa, mais à la peine en Bundesliga et qu’il n’a pas eu à mettre son talent à l’épreuve pour repartir du Vélodrome avec un court mais très précieux…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page