news

L’itinéraire exceptionnel de Devon Allen, entre football américain et 110 mètres haies

Touché ou blocs de départ ? Devon Allen n’a pas décidé. Avec 1,83m de profondeur pour 90kg, 10 » de 12 à 100m et 88cm d’étalement vertical, le prodige attire les regards, à commencer par ceux de la National American Football League (NFL) et de la Fédération américaine d’athlétisme (USATF). Cette saison, le hurdler est devenu le troisième homme le plus rapide de tous les temps sur le 110 m haies (12.84) Dès lors, il est annoncé comme favori pour les Mondiaux d’Eugene le 17 juillet 2022 Parallèlement, l’Américain est recruté par les Eagles de Philadelphie pour jouer dans la prestigieuse NFL.

Yeux turquoise, profil athlétique, démarche musclée, Devon Allen ne passe pas inaperçu chez Eugene. Le champion des États-Unis du 110 haies joue à domicile : en 27 ans d’existence, sa vie a irrémédiablement tourné autour de ce petit pays (à peine 200 000 âmes), niché entre le Pacifique et les montagnes de l’Oregon.

Depuis que Phil Knight et Bill Bowerman ont fondé Nike ici dans les années 1950, Eugene s’est imposé comme la Mecque de l’athlétisme américain. Une place devenue incontournable dans le parcours des champions, tant au niveau fédéral qu’universitaire (NCAA). Originaire de Phoenix, en Arizona, le coureur de haies a rejoint l’Université de l’Oregon pour développer ses compétences extraordinaires.

C’est aussi à Eugene que Devon Allen a bâti l’une de ses plus grandes rivalités, dans le championnat fédéral, avec Grant Holloway, vice-champion olympique à Tokyo. Depuis un an, les deux Américains se livrent un bras de fer haletant. Tour à tour, ils battent le record du monde d’Aries Merritt (12″80 en 2012). En juin 2021, lors des redoutables « essais » américains qualificatifs pour les Jeux, Grant Holloway prend le meilleur sur Devon Allen en signant un temps pistolet de 12.81 (2ème contre-la-montre de l’histoire).Ce dernier a ensuite récidivé cette saison de…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page