news

L’OGC Nice continue face à Nantes

Vendredi soir, l’OGC Nice a reçu le FC Nantes à l’Allianz Riviera pour conserver sa deuxième place, actuellement à onze points du leader Paris Saint-Germain. Pour gagner trois points à 9 en Ligue 1, l’entraîneur de gym Christophe Galtier a dû assembler son onze sans Bambu (blessé), Atal, Lemina (CAN) et Schneiderlin (suspendu). Il s’est ensuite offert son habituel 4-4-2 avec le doublé offensif Dolberg-Gouiri, et le premier de l’ailier gauche Amavi, prêté par l’Olympique de Marseille lors du mercato d’hiver. Côté canarien, Antoine Kombouaré a également dû composer avec plusieurs absences entre la CAN (Castelletto, Simon) et des pépins physiques (Pallois, Cyprien). L’entraîneur nantais a aligné un 5-4-1 avec la première cession de Sylla (21 ans), dans l’axe de la défense aux côtés de Girotto et Corchia. Bukari a accompagné Kolo Muani et Blas en attaque.

Ce qui suit après cette annonce

Le premier acte du match tourne autour de l’équipe niçoise, bien présente dans la moitié de terrain adverse. Cette domination des Rouge-et-noir s’est concrétisée par le tir au casque de Kasper Dolberg, bien capté par Alban Lafont (9e). Pourtant, Nantes a eu l’occasion de marquer contre la montre avec Randal Kolo Muani, sorti presque seul au but après une erreur de Dante, mais la sortie parfaite de Walter Benitez a maintenu la Palestra en jeu (16e). Mais l’OGCN a ouvert le score sur le ballon de la main du jeune Abdoulaye Sylla, averti depuis un quart d’heure dans la surface de réparation, permettant à Dolberg d’ouvrir le score sur place et d’inscrire son 6e but de la saison, le deuxième face aux Canaris. Îles (1 -0, 21). Si le ballon a été saisi par les hommes de Galtier en première période, le FCN a réussi à mettre les deux équipes à égalité peu avant la mi-temps sur un coup franc provoqué par Dante, averti pour sa faute…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page